Oakley

Les origines de la marque

Oakley est une marque qui a vue le jour en 1975, créée par Jim JANNARD, mais d’où vient ce nom « Oakley » ? Il s’agit en réalité du nom de son chien qui avait pour habitude de se coucher au pied d’un chêne, ce qui donne littéralement en anglais « Oak-Ley ».

Cependant à l’origine la marque Oakley n’avait aucun rapport avec le monde de l’optique et de la lunetterie et pour cause, Jim Jannard a commencé par fabriquer des poignées de guidon pour moto grâce à un nouveau matériau appelé « unobtainium ».

Ce n’est qu’en 1984 que la marque décide de se lancer dans la lunetterie, lorsque son créateur découvre que le matériau innovant qu’il utilise pour les guidons de moto peut également servir à la création de lunettes. C’est véritablement à partir de cette date que la marque devient synonyme d’innovation, de technique et de performance. La première paire de lunettes qu’il créera s’appellera « O-Frame », avec un verre de forme cylindrique qui deviendra plus tard le logo de la marque. Cette monture a été conçue principalement pour la pratique de la moto (la marque garde malgré tout un attachement à cette pratique, après avoir fabriqué des guidons).

La marque faisant de plus en plus parler d’elle, les sportifs commencent à s’y intéresser, notamment un cycliste : Greg Lemond, qui deviendra représentant de la marque et montera à trois reprises sur la première marche du podium du Tour de France en 1986, 1989 et 1990. Celui arborait à l’époque la monture Eyeshades, qui a été conçue sur la base des O-frames, en plus légères et plus performantes.

Oakley et le grand public

A l’origine réservée aux sportifs, la marque Oakley décide de se diversifier et de s’ouvrir au grand public en proposant des lunettes de soleil et des lunettes de vue, en gardant toutefois son style et sa philosophie.